L’imparfait […] est la tendance qui pousse la vie spirituelle à briser l’écorce de la naturalité, de la matérialité sensible, et sa propre altérité pour parvenir à la lumière de la conscience, c’est-à-dire à elle-même.

– La raison dans l’Histoire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s